Les mythes et les mystères du cerveau

Les idées reçues ont la vie dure et vous allez voir qu'il y en a beaucoup sur le cerveau. Mais il existe aussi de nombreux mystères sur cet organe incroyable.

La substance grise présente dans le cerveau peut être à l'origine de ce mythe.

Faites marcher vos cellules grises ! Est-ce que cette expression est vraie ? Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir si votre cerveau était bien gris ? Eh bien cette affirmation n'est pas totalement fausse car notre cerveau contient de la matière grise. Elle correspond à une partie des cellules nerveuses ou neurones, à savoir les corps cellulaires.

Mais ce n'est pas tout, l'organe qui contrôle notre corps est doté aussi d'une matière blancheaxones des neurones- qui sont entourées de myéline, une substance résistante de couleur blanche. qui n'est autre que les fibres nerveuses -les.

Il ne faut pas oublier la substance noire caractérisée par la neuromélanine ?une mélanine neuronale- un pigment de couleur noir. Le cerveau présente aussi une couleur rosée voire rouge grâce à toute l'irrigation sanguine.

Ecouter Mozart rend-il intelligent ?

Combien de parents pensent accroître les aptitudes intellectuelles de leur enfant en lui faisant écouter de la musique classique alors qu'il est encore dans le ventre maternelle ? Navré de vous décevoir mais aucune étude sérieuse ne vient confirmer cette idée reçue née dans les années 90

Le docteur Frances Rauscher de l'Université de Californie à Irvine a travaillé sur le sujet et est arrivée à la conclusion que rien ne prouve qu'écouter Mozart ou un autre compositeur classique rende plus intelligent

La musique classique accroîtrait seulement certaines tâches spatio-temporelles. Il a été aussi prouvé qu'apprendre à jouer d'un instrument augmente la concentration, la confiance et la coordination.

Vous pouvez apprendre à travers des messages subliminaux

Faites attention à vous, les politiques et les publicitaires vous manipulent sans que vous vous en rendiez compte. Comment ? Des messages subliminaux seraient dissimulés dans des spots télévisuels ou des discours. Info ou intox ?


Le premier à avoir mis au jour l'existence de ces hypothétiques messages qui parlent à notre subconscient pour mieux nous contrôler est James Vicary dans les années 50. Ce chercheur avait mené une étude sur des spectateurs au cinéma. Il avait placé dans le film projeté un message forçant les cinéphiles à consommer du Coca-Cola® et du pop-corn. D'après Vicary, la vente de sodas a grimpé de 18% et celle de pop-corn de 57%. Pour lui, l'expérience marche. 

Mais sa démonstration a vite été contredite par d'autres études scientifiques plus sérieuses qui ne montrent aucune corrélation entre le comportement et le message émis.

Pourquoi le cerveau rêve-t-il et dort-il ?

Nous passons le tiers de notre vie à dormir. Est-ce une caractéristique propre à l'espèce humaine ? Pas du tout. Tous les mammifères dorment à l'instar des dauphins qui ont la particularité d'utiliser un seul hémisphère cérébral. Les reptiles mais aussi les oiseaux s'y adonnent également. Une question se pose : pourquoi dort-on ?


Le sommeil jouerait un rôle crucial dans l'apprentissage et la consolidation de la mémoire. Tout ce qui n'est pas important, le cerveau l'élimine au cours de cette phase et inversement conserve ce qui est indispensable dans notre vie. Cette hypothèse semble plus faire l'unanimité chez les scientifiques  L'apprentissage s'effectuerait au cours d'une phase bien particulière : le sommeil paradoxal ou REM (Rapid Eye Mouvement), période pendant laquelle nous rêvons. 


Le sommeil et le rêve restent encore étrangers pour les scientifiques qui ignorent encore tous les mécanismes et les fonctions.

Le cerveau humain est le plus gros

Les scientifiques sont pour une fois d'accord sur quelque chose : l'homme est l'espèce la plus intelligente sur terre. Humain que nous sommes, il ne nous en faut pas plus pour dire : "On a donc le plus gros cerveau". Eh bien, raté !


Cet incroyable organe pèse, en moyenne, chez l'homme adulte 1,3 kilos. Le dauphin présente un cerveau du même poids que le nôtre ; quant au cachalot, il bat tous les records avec ses 8 kilos. Et pourtant, il est loin d'être aussi intelligent que nous !
Après de nombreuses comparaisons, les scientifiques sont arrivés à la conclusion que l'intelligence n'a rien à voir avec le poids du cerveau mais dépend du ratio du poids cérébral par rapport au poids total de l'espèce.

L'intelligence dépend surtout des différents composants nerveux. Les mammifères ont un cortex cérébral très développé, contrairement aux oiseaux et aux reptiles. Cette partie enferme des fonctions très complexes telles que la mémoire, la communication et la réflexion.

On utilise seulement 10% de notre cerveau

Ce mythe est le plus connu de tous concernant le cerveau. Son auteur serait un psychologue du début du XXe siècle nommé William James. Il expliquait que la plupart des gens n'étaient pas totalement réalisés mais uniquement en partie. De là à savoir d'où viennent les 10% d'utilisation cérébrale ?  Tout le monde l'ignore.



Des scans de cerveau révèlent que quelle que soit l'action que nous faisons, notre cerveau reste toujours en activité. Suivant la tâche que nous sommes en train de réaliser, certaines zones cérébrales sont plus stimulées que d'autres mais tout fonctionne en totalité, à moins que nous souffrions de dommages suite à un accident.

Que sont les émotions ?

Les émotions sont des réponses physiques mesurables comme l'augmentation des battements de c?ur et du rythme respiratoire quand on ressent de la peur [NDLR : la peur est un sentiment, tout comme l'envie, la colère...] ou encore une tension musculaire accentuée liée à la colère.



Les scientifiques considèrent les émotions comme des états cérébraux permettant de répondre rapidement à une situation.


Par exemple : un taureau vous charge dans un champ où vous vous promenez. Que faites-vous ? Une sensation de peur vous empare et ce sentiment oblige votre cerveau à commander l'action appropriée : la fuite.


Cette réaction dictée par la peur est commandée par une partie du cerveau appelée l'amygdale. Elle compose une forme de mémoire. Au cours de notre apprentissage, nous avons appris qu'un taureau était un animal dangereux d'où la peur et la fuite initiée par cette structure cérébrale. On parle de circuit de la peur.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Contact

Votre Email*
Votre Questions*
Livré parForm Builder

Boutons Social

Loading...