Boire du thé vert ne protège pas contre le cancer du sein

Bien que certaines études in vitro et chez l’animal avaient suggéré que le thé vert avait un rôle protecteur contre le cancer du sein, les résultats d’une nouvelle étude réalisée chez l’homme viennent démentir ces espérances. En effet, ils indiquent que peu importe la consommation de thé vert (allant de moins d’une tasse par semaine à plus de 10 tasses par jour), aucun lien n’a pu être mis en évidence entre la consommation de thé vert et la réduction du risque de cancer du sein.

La mammographie permet de détecter le cancer du sein
Illustration: National Cancer Institute.
Les résultats de cette étude menée chez environ 54000 femmes par des chercheurs japonais du National Cancer Center à Tokyo ont été publiés dans le journal Breast Cancer Research. La consommation de thé vert des participantes à l’étude a été évalué grâce à un questionnaire rempli au début de l’étude ainsi que 5 ans plus tard. Environ 12% des femmes buvaient moins d’une tasse de thé vert par semaine alors que 27% en prenaient 5 ou plus par jour.

Le thé vert est le thé qui possède la plus forte teneur en catéchine, un composant antioxydant qui semble avoir des propriétés bénéfiques en ce qui concerne la prévention des maladies cardiovasculaires, de certains types de cancers ou encore des caries dentaires. De plus, d’autres études montrent que sa consommation pourrait participer à la réduction du poids chez l’adulte, au
ralentissement de la détérioration des fonctions cognitives chez les personnes âgées ainsi qu’à une meilleure densité osseuse.
Auteur de l’article: Pierre-Alain RUBBO

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Contact

Votre Email*
Votre Questions*
Livré parForm Builder

Boutons Social

Loading...