Découverte d'un nouveau système planétaire

Au moins cinq exoplanètes ont été découverte autour d'une étoile: elles forment un ensemble comparable au système solaire.


Le nouveau système stellaire découvert par des astronomes européens autour de l’étoile HD 10180 possède au moins cinq planètes, peut-être sept, séparées de leur étoile par des distances comparables à celles des planètes internes du système solaire.

Si la présence des deux planètes supplémentaires est confirmée, il s’agira du système stellaire le plus important connu en dehors du nôtre (qui compte huit planètes principales, de Mercure à Neptune, et des planètes naines comme Pluton).

Infimes mouvements de l'étoile

Les chercheurs ont utilisé un instrument installé à La Silla, l’un des observatoires européens de l’ESO situés au Chili, pour étudier les très légères perturbations de l’étoile HD 10180, assez semblable à notre Soleil. Grâce à la très grande précision du spectrographe HARPS, ils ont pu mesurer les mouvements infimes effectués par l’étoile d’avant en arrière, mouvements qui trahissent l’influence gravitationnelle des planètes en orbite autour de l’étoile (c'est la méthode dite des vitesses radiales).

A l’issue de six ans d’étude, les chercheurs ont découvert autour de l’étoile, visible dans le ciel austral, cinq planètes situées à des distances allant de 0,06 à 1,4 fois la distance Terre-Soleil. La région interne de ce système planétaire est donc bien peuplée. Leurs masses seraient comprises entre 13 et 25 fois celle de la Terre, de l’ordre de la masse de Neptune. Ces planètes suivent un chemin régulier: leur orbite est presque circulaire, comme dans le système solaire, soulignent les chercheurs, cités par l’ESO. Il ne semble pas y avoir de planète gazeuse géante du type Jupiter dans ce système.

Deux planètes en plus?

Jusqu’à présent, le système planétaire connu le plus important –en dehors du nôtre- est celui de l’étoile 55 Cancri, avec cinq planètes dont deux géantes gazeuses.

Cependant les chercheurs de cette équipe, dont font partie Michel Mayor et Didier Queloz de l’Observatoire de Genève (Suisse), soupçonnent très fortement la présence de deux exoplanètes supplémentaires autour de HD 10180. L’une serait très près de son soleil et à peine plus massive que la Terre. Elle ferait le tour de l’étoile en 1,8 jour terrestre. La seconde serait au contraire très éloignée (avec une orbite de 2.200 jours) et de la taille de Saturne.

La découverte de ce nouveau système planétaire est présentée aujourd’hui à un colloque international sur la détection d’exoplanètes qui se tient à l’Observatoire de Haute Provence (France). Un article a par ailleurs été soumis pour publication à la revue Astronomy and Astrophysics.

C.D.
Sciences et Avenir.fr
24/08/10

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Contact

Votre Email*
Votre Questions*
Livré parForm Builder

Boutons Social

Loading...