Tout savoir pour debuter sous linux

Suite aux nombreuses questions récurentes sur le forum concernant linux, voici quelques recommandations et explications avant de débuter l'installation sur votre disque dur de votre nouveau système d'exploitation GNU/linux. 


Je vous recommande fortement de tester linux avec un live cd avant de vous lancer "pour de vrai". Non pas que l'opération d'installation soit risquée, mais simplement pour vous faire une idée avant toute chose.

1. Linux c'est quoi ? Qu'est-ce qu'une distribution ? Où les trouver ?


Il faut bien faire la différence entre Linux (le noyau) et les distributions.

Chaque distribution utilise le noyau linux, plus ou moins modifié, et y ajoute une couche logicielle.

Les distributions se trouvent sur le net, chez votre marchand de journaux, en librairie, ou encore chez un pote.

Elles sont sous licence GPL, ce qui veut dire pour simplifier, que vous pouvez les copier, les modifier, les distribuer, les installer sur autant de postes que vous voulez. Bref tout l'inverse des OS propriétaires.
En général les distributions sont gratuites (j'ai bien dit en général messieurs les puristes!)

Vous aurez donc bien compris que demander quelle est la dernière version de linux, revient à demander quelle est la dernière version du noyau et non pas quelle est la dernière distribution en date... 


Les plus connues installables sur disque dur et les plus accessibles pour débuter sont ubuntu, kubuntu, opensuse, fedora, mandriva, par exemple.

Il existe aussi les fameux live-cd, tels knoppix ou kaella qui permettent de faire fonctionner linux sans rien installer sur votre disque dur, afin de tester votre matériel et voir si linux vous plait. A noter qu'ubuntu est à la fois un live-cd et une distribution installable sur disque dur.
Dans la suite du tuto, il sera question des distributions installables sur disque dur.

Les distributions sont disponibles pour plusieurs architectures :

- i386 : processeur 32 bits
- x86_64 : processeurs 64 bits
- ppc
- et bien d'autres !
Si vous ne savez pas quel processeur vous avez, choisissez i386.

2. Linux c'est pour les pro !


Faux !!!

Linux est devenu ces dernières années trés accessible, l'installation comme l'utilisation est simple. En fait ce qui fait la difficulté de linux, c'est simplement que c'est différent de windows, une fois les quelques reflexes typiques à windows perdus, tout se passe trés bien.

De plus la fameuse console avec ses trés aimées lignes de commandes n'est plus indispensables. De nombreuses oprérations peuvent être réalisées de manière graphique. 



3. Kde, Gnome, xfce,... : c'est quoi ces noms barbares ???

Ce sont les environnements de bureau. Il en existe d'autres : fluxbox, blackbox...

Pour simplifier c'est l'interface graphique que vous aller utiliser. Le choix de l'une ou l'autre est une question de goûts.
L'interface graphique est ce qui demande le plus de ressources matérielle. 


4. Quelle configuration matérielle faut-il ?


2 possibilités : soit vous utilisez linux pour faire un serveur, soit vous voulez l'utiliser pour une utilisation de bureau (internet, mulimédia...)


Pour un poste de bureau, le plus important est sans doute la ram. Comptez 128Mo avec XFCE, et au moins 256 pour Kde ou Gnome.


Pour une utilisation serveur, pas besoin d'interface graphique : la configuration nécessaire est donc moins exigente.


Pour résumer, linux ne demande pas énormement de ressources, les petites config comme les grosses trouveront chaussures à leurs pieds. 


5. Tout mon matériel sera-t-il reconnu ?

Pour ce qui concerne les cartes mères, les processeurs, les cartes graphiques, les cartes réseau ethernet, les claviers, les souris, les écrans, les disques durs, les clés usb, cela ne pose aucun problème.

Par contre certaines imprimantes et scanner ne fonctionneront pas (en général les HP fonctionnent bien). De même certains modems usb, certaines cartes wifi, certaines webcam, ne fonctionneront pas. Impossible faire un liste ici, pour être fixé, faites une petite recherche sur google, ou demandez nous à la suite de ce tuto.

6. Peut-on conserver windows ?


Absolument ! Ceci est permis grace aux boot loader (en français chargeur d'amorçage) que sont Grub ou Lilo. On réalise ainsi ce qu'on appelle un dual boot.

La seule précaution à prendre est d'installer windows AVANT linux pour simplifier la mise en oeuvre de ce dual boot.

7. Comment organiser mes partitions ?


Linux s'installe aussi bien sur des partitions primaires qu'étendues.


Une des grandes différences avec windows concerne l'appelation des disques et partitions. Sous windows, on les désigne par des lettres (C, D, E...). Ici c'est différent.

Le nommage se compose ainsi :
- deux lettres désignant le type de disque : hd (disque ide) ou sd (disque sata ou usb)
- une lettre désignant le numéro du disque : a (premier disque), b (deuxième)...
- un chiffre désignant la partition : de 1 à 4 pour les partitions primaires, au delà de 5 pour les étendues.

Ainsi par exemple, la 3ème partition de votre 2eme disque ide sera
hdb3.
Une clé usb ou un disque externe sera sdc1, si vous avez déjà 2 disques Sata.

De même dans l'arborescence des fichiers vous ne distinguerez pas les différentes partitions comme sous windows. Chaque partition est représentée par un dossier.


Pour fonctionner linux demande au moins 2 partitions :

- swap : espace mémoire virtuelle, sa taille doit être du double de la ram pour les petites config (256Mo et moins) ou de la taille de la ram pour les grosses config (512 et plus). Bien sûr cela est modulable.
- racine / : contient l'ensemble du système. Doit faire au moins 3 à 4Go, mais si vous pouvez mettez au moins 6 à 8. Pas le peine de dépasser 10 (sauf si vous ne séparez pas /home, explications plus loin)

Mais il est possible d'utiliser d'autres partitions.

Habituellement, on sépare la partition /home. Elle contient toutes vos données personnelles (fichiers de configuration, documents...). Sa taille est celle que vous souhaitez.
L'intérêt de séparer la /home, est que lors d'uns reinstallation vous ne perdez les données qui sont dessus, puisque seule la partition / sera formatée.

En général on met 6 à 8 Go de /, la swap, et le reste de l'espace disponible en /home. 



8. Quels système de fichiers utiliser ?

Linux utilise les formats ext2, ext3 et reiserfs. ext2 n'est plus trés utilisé, je vous recommande ext3.

La partition swap utilise le format swap.

Enfin sachez que linux sait lire et écrire sur les partitions fat, fat16 et fat32. La lecture du format ntfs est possible, l'écriture aussi depuis peu, mais de façon prudente.


9. Mes logiciels préférés fonctionneront-ils ? et comment installer un logiciel ?


Ce qui fait la richesse de linux, c'est la grande diversité d'applications. Tous les logiciels présents sous windows ou macOS, ont leurs équivalents.


Ainsi pour un usage de base voici une liste trés succinte, je vous invite à rechercher sur google pour completer ceci :

- navigation internet : firefox, opera, konqueror...
- gestion email : thunderbird...
- lecture mp3 : amarok, xmms, banshee, listen...
- lecture vidéo : vlc, mplayer, totem, kaffeine...
- messagerie instantanée : amsn, gaim, kopete...
- bureautique : openoffice, koffice...

Pour résumer, vous pouvez tout faire sous linux. La seule limite concerne les jeux, même si cedega (soft à télécharger) permet de faire tourner de nombreux jeux windows sous linux.


Pour installer un logiciel, je vous renvoie à ce
tuto

10. Est-ce que j'aurai le fameux bureau 3d ?


Ce fameux bureau 3d, obtenu grace à beryl/compiz, est l'objet de bien des convoitises. Sachez qu'il ne faut pas avoir une bête de course, comme pour faire tourner aero sous vista. Certaines configuratins modestes s'en sortent trés bien.

La seule exigence de ce type de bureau est la nécessité d'avoir l'accélération graphique par votre carte graphique. 


10. Comment sont organisés les comptes utilisateurs ?

Il y a 2 grands types d'utilisateurs protégés par 2 mots de passe différents :

- le superutilisateur root : il a tous les droits. Il convient de ne jamais être connecté en permanence à ce compte, afin d'éviter tous dommages causé par une erreur de votre part ou par autrui.
- l'utilisateur : votre compte à vous, celui sous lequel vous travaillez.

Au démarrage du système vous devez vous connectez à votre compte utilisateur. Si une opération nécessite les droits root, il vous sera demandé son mot de passe.

En console, le compte root s'obtient en entrant la commande su, puis le mot de passe.

Note : sous ubuntu, il n'y a pas de compte root, mais seulement votre compte utilisateur. Si une opération exige les droits administrateur, c'est le mot de passe utilisateur qu'il faut entrer.
En console, les commandes nécessitant les droits root seront à précéder de sudo. Pour rester connecté en root dans une console, entrez sudo su, puis le mot de passe utilisateur.

12. Comment graver la distribution ?


Quelques précautions à prendre :

- vérifier la somme md5 de votre fichier .iso (voir tuto)
-graver votre distribution sous forme d'image sur cd. Surtout ne gravez pas un cd de données, et ne decompressez pas l'image .iso
-pensez à graver à la vitesse la plus basse possible que permet votre graveur.

13. Quelles précautions prendre avant l'installation ?


-La première et la plus importante, est de
SAUVEGARDER tous vos fichiers importants.
-Si vous souhaitez faire un dual boot, pensez à défragmenter votre partition windows.
-Inutile de créer les partitions à l'avance, si vous utilisez les distributions sus-nommées, elles intègrent de trés bons outils de partitionnement. Attention à Fedora, elle ne sait pas redimentionner les partitions lors de l'install, il faut donc dans ce cas les créer avant.
-Configurez votre bios afin de booter sur le lecteur cdrom en premier.
-N'hésitez pas à consulter sur internet les guides d'installation de la distribution choisie

Une fois tout cela fait, mettez votre cdrom ou votre dvd dans le lecteur et demarrez l'ordi !


Bonne install !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Contact

Votre Email*
Votre Questions*
Livré parForm Builder

Boutons Social

Loading...