L'encre électronique passe à la couleur

La société E-Ink, spécialisée dans le papier électronique (fournisseur pour le Reader de Sony ou encore le Kindle d'Amazon), a dévoilé une nouvelle méthode permettant l'affichage d'encre électronique en couleurs. La technologie utilisée, baptisée Triton, sera présentée au salon FPD Trade Show de Tokyo en avril prochain et sera intégrée dans la prochaine liseuse du fabricant chinois Hanvon dès 2011.


L'encre électronique passe à la couleur - Illustration: extrait de la video de présentation E-Ink.
 
Ce procédé va permettre aux liseuses de rattraper en partie leur retard qu'elles ont sur les nouvelles tablettes comme l'iPad. Mais cette nouvelle technologie ne permettra pas pour autant d'afficher des vidéos.

Le fonctionnement de l'encre électronique monochrome se caractérise par des micro-capsules sphériques contenant deux pigments: un noir (face sombre) et un blanc (face réfléchissante). L'avantage principal de cette technologie réside dans sa consommation électrique: une fois l'image affichée, aucune alimentation n'est nécessaire pour que l'affichage reste visible, l'éclairage ambiant est utilisé. C'est pourquoi elles présentent une autonomie très agréable de plusieurs semaines.


La nouveauté présentée par E-Ink utilise un filtre de couleurs qui permet ainsi d'aller au-delà des 16 niveaux de gris jusque-là affichés. Ce filtre intègre un damier à trois couleurs (rouge
vert et bleu). Il reste cependant difficile d'y faire afficher des vidéos: l'encre électronique reste principalement adaptée aux textes ou images fixes (photos, graphiques, illustrations). Cet affichage serait 20 % plus rapide que les encres E-Ink actuellement utilisées.

Une liseuse utilisant l'affichage en couleur est déjà proposée par Barnes & Noble. Le premier lecteur utilisant la technologie Triton sera commercialisé en Chine en mars prochain par Hanvon, pour un montant de 440 dollars (soit un peu plus de 320 euros). Cette liseuse intègrera une connectivité Wi-Fi et 3G. D'après le cabinet d'études DisplaySearch, les liseuses devraient générer des revenus allant jusqu'à 9,6 milliards de dollars (contre 431 millions de dollars actuellement).

Auteur de l'article: Cédric DEPOND

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Contact

Votre Email*
Votre Questions*
Livré parForm Builder

Boutons Social

Loading...